Texte n°52 : Des femmes & des hommes engagés

En correspondance avec le n°52 (p.178-179) du livre papier.

Texte envoyé par voie postale. J’avais demandé à Marie-Françoise Pérol-Dumont ― lors d’un entretien au Conseil Général de la Haute-Vienne présentant le projet éditorial de notre structure, de contribuer à cet ouvrage. J’ai alors été touchée par ces propos qui en racontaient long sur l’enfance passée dans les campagnes et sur ce tant attendu camion d’épicier qui était une ouverture sur le monde extérieur et parfois même la promesse d’une gourmandise (comme cette fameuse tranche de saucisson !).

« “Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles” écrivait Sénèque en son temps. Il fallait s’appeler Clorinde pour oser une entreprise aussi inédite qu’art nOmad pour l’oser et surtout pour la réussir magistralement !
Amener l’art au plus près de tous, sans considération d’âge, de milieu social, jusqu’au plus petit hameau de cette région rurale, qui n’aurait jamais imaginé un tel cadeau…
Il y a 50 ans, comme pour les autres petits ruraux hauts-viennois, ma vie dans le petit village natal était rythmée par les passages du camion du boulanger, du boucher, de l’épicier mais hélas pas de camion magique pour nourrir l’esprit et stimuler l’imaginaire.
Merci Clorinde, merci à toute l’équipe d’art nOmad d’avoir offert un tel présent à notre département, puissiez-vous faire école. »

MARIE-FRANCOISE PÉROL-DUMONT, présidente du conseil général de la Haute-Vienne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s